On continue notre série d’articles sur l’autre Paris, avec un petit détour par le quartier chinois, dans le XIIIe arrondissement (au sud-est de la capitale). Même si la communauté asiatique ne constitue pas la majorité de la population, ce sont des Chinois qui tiennent la majeure partie des commerces du quartier, entre les supermarchés, les restaurants et autres coiffeurs.

À vrai dire, c’est loin d’être un très beau quartier, mais le détour vaut tout de même la coup, parce qu’on a vraiment impression d’être dans un autre pays, en plein cœur de Paris.

Pour vous y rendre, il suffit de sortir à l’arrêt de métro Olympiades (terminus de la ligne 14). La balade commence par un escalator qui amène sur une grande esplanade cernée de tours affreuses.
Bon, on parle souvent de « tours affreuses », mais on se rend compte qu’on a une petite passion pour elles, comme on avait pu en voir dans le XXe arrondissement il y a une semaine. Ces grands immeubles sortent de nulle part, gâchent le paysage et la vue à des dizaines de kilomètres et n’ont aucun intérêt architectural, mais… ils sont assez fascinants à observer et on adore les prendre en photo ?

Pour la petit anecdote, les toits qui semblent être en forme de pagode au niveau de l’esplanade n’ont aucun rapport avec la présence de la communauté asiatique dans le quartier, puisqu’ils ont été construits bien avant son arrivée…

Au bout de l’esplanade des Olympiades, on trouve un centre commercial assez typique, avec toutes ses boutiques et commerces, et la taille de son plafond assez bas – ce qui est assez cocasse pour Thibault qui est très grand ? En descendant, on tombe vite sur deux gros supermarchés asiatiques, Paris Store et Tang Frères.

Pour finir, on peut se balader dans les rues adjacentes pour découvrir une multitude de petites boutiques et de restaurants servant – entre autre – du canard laqué, avis aux amateurs.

Voilà pour notre escapade dans le quartier asiatique de Paris. On a envie de continuer cette série d’article sur « L’autre Paris » en attendant notre prochain voyage début avril (on garde le suspense sur la destination pour l’instant, mystère-mystère).
Si ça vous chante, n’hésitez pas à nous donner vos idées de quartier « méconnu » de la capitale et ses alentours. On serait ravis de découvrir des endroits de la capitale qui nous sont inconnus.