Si l’Arizona et la Californie ont été des vrais coups de cœur pour nous, la suite du road trip dans l’Utah a été tout aussi belle ! Beaucoup de chose à dire sur cette région, tant la nature est si belle par ici entre montagnes enneigées, sapins et roches orangées. Comme pour l’État d’Arizona, on a eu très froid (on y était au mois de mars) et on a beaucoup marché. Mais qu’est-ce que c’était bien ! On en a encore des paillettes dans les yeux…

Pour plus de conseils pratiques sur l’organisation d’un road trip dans l’Ouest des USA, on vous invite à lire notre article « découvrir les parcs de l’Ouest américain » qui parle du budget, des billets d’avion, de la location de la voiture, des logements…

Road trip aux USA : les parcs de l’Utah 🇺🇸

PART. 1
1. Canyonlands National Park
2. Dead Horse Point State Park
3. Arches National Park

PART. 2
4. Capitol Reef National Park
5. Bryce Canyon National Park
6. Zion National Park

Dead Horse Point State Park
Arches National Park
Canyonlands National Park

1. Canyonlands National Park

Avant la préparation de notre voyage dans l’Ouest américain, on ne connaissait que très peu ce parc national aux paysages variés. La géologie, comme tous les autres parcs de la région, est absolument remarquable par ici. Il y a des arches, des canyons aux airs apocalyptiques, des hoodoos et une belle végétations aride. On dit même que le parc est un concentré des plus beaux paysages de l’Ouest américain.

The Needles
Murphy Point Overlook, Island of the Sky

a/ Que faire et voir à Canyonlands National Park ?

Le parc est divisé en 3 parties : Island of The Sky, The Needles et The Maze. Bien souvent, Island of The Sky est privilégié par les visiteurs car c’est la partie du parc la plus facile à visiter. On y trouve de nombreux points de vue qui sont accessibles en voiture, sans avoir à marcher pendant des heures. C’est un peu tout l’inverse de ce qu’on aime bien, car en réalité on n’est pas hyper fans des points de vue aménagés.

On a donc préféré The Needles, où les paysages sont différents et certes moins impressionnants qu’à Island of the Sky. Pour vraiment apprécier The Needles, rien n’est mieux que de randonner sur l’un des trails du parc.

La dernière partie du parc The Maze, nous n’avons pas pu la visiter parce qu’il faut être équipé d’un vrai 4×4 pour y accéder. Quand on voit la gueule des pistes, ça donne sacrément envie ! Mais mieux vaut être un très bon pilote…

Pour ce parc, nous avions le pass annuel Interagency « America The Beautiful » à 80 $ par véhicule, et qui fonctionne dans tous les parcs nationaux des États-Unis.

Mesa Arch, Island of the Sky

___

ISLAND OF THE SKY

Les points de vues

  • Mesa Arch, c’est peut-être l’un des plus beaux points de vue de l’Ouest américain, accessible en 15 minutes à pieds depuis le parking. À faire impérativement au lever du soleil pour que l’arche au pied du canyon prenne cette si particulière et surnaturelle couleur orangée, avec en arrière-plan les aiguilles du canyon. Absolument splendide !
  • Shafer Canyon Overlook est situé juste à côté du Visitor Center et surplombe les lacets de la piste Shafer. Cette route a l’air vertigineuse, on s’y serait bien aventurés si on avait loué un vrai 4×4 et non un SUV. Ceci dit, en regardant les avis sur Tripadvisor certains la font en Ford Escape… Pas sûr que ça soit une bonne idée de l’emprunter avec une voiture de location…
  • Green River Overlook et Grand View Point Overlook sont deux panoramas assez semblables qui donnent sur les canyons du parc. La seule différence, c’est qu’on aperçoit la Green River depuis le premier. Ce n’est pas ce qu’on a préféré dans le parc, car on est un peu loin pour apprécier. Des jumelles seraient appréciables pour ce genre de moment !

Les randonnées

  • Murphy Point Overlook Trail mène à un beau point de vue du même genre que le Grand View Point Overlook. On y accède après 1h de marche dans un décor à la végétation aride (6,5 km aller-retour, environ 2 heures).
Shafer Canyon Overlook, Island of the Sky
Green River Overlook, Island of the Sky

___

THE NEEDLES

Les points de vues
Dans cette partie du parc, on ne trouve pas de panoramas, les seuls existants sont situés à l’extérieur. On s’est rendu à The Needles Overlook, situé au bout d’une route en cul-de-sac de 44 miles aller-retour depuis la Highway 91… un énorme détour donc ! Le point de vue ressemble à ceux qu’on trouve dans la partie d’Island of The Sky. Est-ce que ça vaut le coup de s’y rendre ? Pas sûr. À moins qu’à l’inverse de nous, vous aimiez les panoramas à perte de vue.

Les randonnées

  • Chesler Park Viewpoint Trail. C’est peut-être cette randonnée qui nous a fait préférer The Needles aux autres parties de Canyonlands. Le trail est l’un des meilleurs et des plus funs que nous avons pu faire lors de notre road trip. Ça va de surprise en surprise, avec des reliefs hyper variés. On passe de grandes plaines avec de gros cailloux qui ressemblent à d’énormes champignons, à un passage dans un canyon à peine plus large que 50 cm, en passant par de la grimpette sur des rochets orangés. Génial, super amusant, et en même temps accessible à tout le monde ! Ça change des randonnées où on ne fait que de grimper ! (10 km aller-retour, environ 3 heures)
Chesler Park Viewpoint Trail, The Needles
The Needles Overlook
Chesler Park Viewpoint Trail, The Needles

b/ Combien de temps pour visiter Canyonlands National Park ?

Si vous souhaitez visiter The Needles et Island of the Sky, il faut prévoir une journée par région.
Attention : il faut compter 3 heures de voiture (!!) pour aller de Island of the Sky à The Needles, par la route US-191. Ce n’est pas négligeable, donc prenez-le bien en en compte lors de votre visite de Canyonlands. Lors de notre passage dans l’Utah, nous avons fait le choix d’entrecouper la visite des deux régions de Canyonlands par l’extraordinaire Arches National Park (on en parle plus bas).

c/ Où dormir à Canyonlands National Park ?

On pensait dormir au Squaw Flat campground dans la région The Needles et au Willow Flat Campground dans la région Island Of The Sky. Manque de chance, ils étaient tous les deux complets à notre arrivée. Il faut dire qu’il n’y a que très peu de places par rapport à la demande.
Le Squaw Flat Campground donne la possibilité, selon la saison, de réserver son emplacement à l’avance, ce qu’on conseille très fortement pour pouvoir séjourner dans le parc. Willow Flat Campground fonctionne lui sans système réservation. Dans les deux cas, si vous n’avez pas réservé, il faut arriver (très) tôt le matin !

Juste avant d’entrer dans la partie The Needles, il y a un camping privé et quelques BLM. On vous conseille de lire notre article sur le camping dans l’Ouest américain pour connaître tous les types de camping et leurs spécificités. Nous avons réussi à trouver une place au Creek Pasture Campground pour seulement 5$ la nuit ! Au final, c’était moins cher que de dormir dans le parc national mais tout aussi sympa.

Pour la région Island of the Sky, les autres possibilités de campement sont limitées. La meilleure solution, c’est peut-être de réserver à l’avance dans l’un des deux campings de Dead Horse Point State Park pour être sûr d’avoir une place. Ce State Park est vraiment tout prêt d’Island of the Sky.

Dernière possibilité pour se loger : Moab. La grande ville à proximité de Canyonlands et aux portes d’Arches National Park. Nous avons passé 3 jours au camping privé ACT. On est loin des emplacements de rêve dans les parcs nationaux, mais c’était plutôt bienvenue de pouvoir se doucher tous les soirs.

Sinon, quelques campings BLM sont implantés le long de la Colorado River. Et, si vous avez un peu plus de budget vous pouvez toujours loger dans un motel de la ville. Le Bowen Motel et Adventure Inn sont deux motels bons marchés de la ville.

Dead Horse Point Overlook

2. Dead Horse Point State Park

On vous en a parlé plus haut : ce parc est une bonne alternative pour camper à proximité d’Island of the Sky (Canyonlands National Park). Ce parc d’État ressemble énormément à son voisin en terme de panorama et de randonnées. On a tout de même eu une préférence pour Dead Horse Point au niveau du panorama qu’il offre sur les méandres du Colorado.

Si vous regardez la série Westworld, quelques scènes de la première saison ont été tournées face à cette splendide vue.

a/ Que faire et voir à Dead Horse Point State Park ?

Comme Island of the Sky (Canyonlands National Park), c’est un parc situé sur un plateau. On l’apprécie donc particulièrement pour tous ses points de vue sur le Colorado. La visite du parc peut se faire rapidement en voiture car les points de vue principaux sont situés à proximité du grand parking. Si vous êtes courageux (comme nous), vous pouvez emprunter le sentier qui longe le plateau pour faire durer le plaisir !

Le pass annuel Interagency « America The Beautiful » ne fonctionne pas sur les State Parks. Il faut donc s’acquitter des droits d’entrée (20 $ par voiture) auprès du Visitor Center. C’est un peu cher vue la grandeur du parc ! Ils doivent sûrement profiter de leur proximité de Canyonlands National Park pour faire flamber les prix ! Sachez que si vous séjournez au camping du parc, les droits d’entrée sont compris lors de la réservation de votre emplacement.

___

Les points de vues

  • Dead Horse Point Overlook. Tout au bout du parc, il y a ce point de vue aménagé qui donne sur les méandres du Colorado. Le top c’est d’y venir en fin de journée pour profiter de la lumière orangée/rosée qui sublime le lieu.

___

Les randonnées

  •  East & West Rim Loop. Histoire de ne pas payer 20 $ juste pour avoir accès à un unique point de vue, on conseille de marcher le long des falaises où vous aurez accès à d’autres points de vue plus confidentiels. À la moitié de la rando, on arrive à Dead Horse Point Overlook (LE point panoramique du parc).
    La balade étant un poil redondante, vous pouvez vous concentrez sur une seule des grandes parties, l’Ouest et l’Est sont assez semblables. (9 km en boucle, environ 3 heures)

b/ Combien de temps pour visiter Dead Horse Point State Park ?

Une demi-journée suffit. Et même moins si vous comptez ne vous rendre qu’à Dead Horse Point Overlook.

c/ Où dormir à Dead Horse Point State Park ?

Si vous êtes team camping, plusieurs possibilités s’offrent à vous : dans l’un des deux campings du parc (à condition d’avoir bien réserver à l’avance), dans un camping de Island in the Sky (idem pour la réservation à l’avance). Sinon direction l’un des campings de Moab. On se répète mais Moab est un point stratégique pour visiter la région. D’ailleurs, si vous préférez dormir dans du dur, on vous invite à regarder notre sélection d’adresse à Moab.

Arches National Park

Arches National Park

C’est le parc préféré de Thibault ! Dès l’entrée du parc, le ton est donné avec cette magnifique route qui grimpe le long des roches orangées.
À Arches National Park, il n’y a que très peu de panoramas comme on peut en trouver en nombre à Island of the Sky ou à Dead Horse Point State Park. Comme son nom l’indique, ici c’est le parc des arches. On en compterait plus de 2000, mais en réalité, vous n’en croiserez pas plus de 10 en une journée !

Érosion oblige, le parc est sans cesse en évolution puisqu’au fil des années, des arches naissent tandis que d’autres disparaissent. Le petit film diffusé au Visitor Center explique d’ailleurs très bien la création des arches et le fonctionnement du parc.

Arches National Park est très populaire aux États-Unis ! Et pour cause, une des arches est le symbole de l’Utah. Le parc est tellement fréquenté que les autorités réfléchissent très sérieusement à instaurer un plan pour améliorer la circulation au sein du parc. Il se pourrait même que dans les années à venir, il faille réserver des mois à l’avance sa venue. En attendant, pour éviter les bouchons, il est vivement conseillé d’y venir très tôt le matin ou en soirée… ce qui évite également le soleil écrasant et les coups de soleil en pleine journée, même au mois de mars #çaSentLeVécu.

Double Arch

a/ Que faire et voir à Arches National Park ?

Ce parc national n’est pas très grand et c’est sans doute ce qui fait que la circulation y est très compliquée. Comme on l’a dit plus haut, ici il n’y a pas de point de vue et si on veut profiter des lieux il faut marcher ! Les parkings des différents départs de randonnées sont vraiment petits et vite remplis, vous serez prévenus.

Pour ce parc, nous avions le pass annuel Interagency « America The Beautiful » à 80 $ par véhicule qui fonctionne dans tous les parcs nationaux.

___

Les points de vues

  • Park Avenue Viewpoint est situé à l’entrée du parc. Ces murs de grès nous rappellent Monument Valley ou Valley of the Gods. On peut même s’aventurer à pied le long des roches, de quoi se sentir bien minuscule face à la nature !
  • Double Arch, une des plus belles arches du parc (et celle qu’on a mis en photo de couverture de ce présent article). Encore un endroit où l’on se sent si petit face à la nature !

___

Les randonnées

  • Delicate Arch Trail, une des randonnées les plus populaires de l’Ouest américain. On a beau s’être levé tôt, le trail était quand même déjà bien fréquenté. C’est rare de voir autant de monde crapahuter sur un sentier de randonnée qui n’est pas des plus faciles. Mais il faut l’avouer, l’environnement du trail est plutôt sympa. Beaucoup s’y aventurent aux aurores pour observer et photographier le lever du soleil sur Delicate Arch, l’emblème de l’Utah. (5 km aller-retour, environ 3 heures)
  • Devils Garden Trail. Si on devait conseiller une seule randonnée dans le parc, ça serait celle-ci. D’ailleurs, c’est l’une des plus belles marches que nous avons pu faire dans l’Ouest américain. Le sentier est plutôt facile jusqu’à la majestueuse Landscape Arch. Après ça se complique sérieusement… mieux ne vaut pas avoir le vertige !
    Le relief de cette randonnée est vraiment cool : ça grimpe, ça descend, puis ça regrimpe, avec toujours quelque chose de nouveau à regarder. Bien évidemment, on croise sur le chemin plusieurs arches, et encore une fois, l’environnement le long du trail est magnifique. On adore ces roches et cette végétation, le tout avec les montagnes enneigées en arrière-plan. Magique, tout simplement. (7 km aller-retour, environ 3,5 heures)
Double Arch
Delicate Arch

b/ Combien de temps pour visiter Arches National Park ?

Le parc est petit comparé aux autres parcs de l’Ouest américain. On pensait y rester 2 jours avant de se rendre compte qu’en une journée, on avait eu le temps de profiter de la majorité des points de vue et de randonner sur les célèbres trails du parc. Finalement, cette journée en moins nous permettra d’aller faire un détour à Capitol Reef National Park par la suite.

c/ Où dormir à Arches National Park ?

Comme pour Canyonlands National Park et Dead Horse Point State Park, Moab reste le plus adapté pour découvrir la région (voir les hôtels à Moab). Si vous y prenez à l’avance, il paraît que le camping du parc au milieu des formations rocheuses est vraiment extraordinaire. Il faut réserver des mois plus à l’avance, car les places sont bien sûr limitées. Sinon, quelques campings BLM sont implantés le long de la Colorado River. Même s’ils sont proches de la route, l’environnement est plutôt cool et, pour le coup, pas besoin de réserver ! Mais attention car les places sont aussi limités dans le coin.

Devils Garden Trail

On se retrouve très bientôt pour la suite du road trip dans l’Utah !