La suite de notre road trip en Écosse… Direction l’île de Skye ! Si vous l’avez loupé, n’hésitez pas à lire la première partie de notre voyage en Écosse : Les Trossachs, Glencoe et Fort William.

L’Île de Skye c’est l’incontournable d’un voyage en Écosse. On l’avait lu avant d’y aller, mais on l’a vraiment constaté sur place, cette île est une véritable pépite !
De part sa superficie, l’île peut constituer à elle seule un voyage en Écosse, attention donc à ne pas négliger les distances. La preuve : en 4 jours, on n’a même pas eu le temps de faire le tour de toute l’île ! À coup sûr, on y retournera lors d’un prochain voyage en Écosse.

L’Île de Skye est divisée en 5 régions. Nous avons consacré la première partie de notre passage sur Skye à la péninsule de Trotternish, au nord-est de l’île, puis nous avons passé les jours suivants aux alentours de Dunvegan au nord-ouest. Mis à part un mini crochet à Talisker Bay, nous n’avons pas du tout exploré le Sud de l’Île de Skye. Héhé, ça nous fait une bonne raison de revenir sur l’île une prochaine fois !

Notre itinéraire de 4 jours sur l'Île de Skye
Environ 370 km

L’Île de Skye, c’est l’un des meilleurs souvenirs de tout ce road trip en Écosse. On a adoré conduire sur ses routes, randonner sur ses massifs montagneux, se balader sur ses plages de sable fin et se sentir au bout de monde sans réseau téléphonique (et donc sans internet) ! L’île de Skye est un vrai concentré de tous les paysages qu’on trouve en Écosse : falaises, lochs, montagnes, plages…

Le seul bémol qu’on pourrait reprocher à l’Île de Skye, c’est peut-être d’être un peu trop touristique. En plein mois d’août, on se demande même si l’île n’est pas uniquement peuplée de touristes. Malgré ça, il y encore et toujours moyen de s’écarter des sentiers battus et se débarrasser de tous les cars de touristes, donc pas de panique !

On reprend le récit de notre voyage en Écosse, là où on s’était arrêtés dans nos notes de voyage.

P.S. : Je crois bien qu’on n’a jamais autant pris de photos !

La mythique route qui mène au Quiraing, sur l'Île de Skye
Quiraing — Sac à dos Fjällräven Kånken
Coral Beach
Quiraing
Sur la route en revenant de Talisker Bay
Aux alentours du Neist Point ⚓️
Quiraing
Refuge de Rubha Hunish
Old Man of Storr

Mardi 29 août – de Glenfinnan à Kilmaluag

Depuis Glenfinnan, nous continuons notre chemin vers notre destination finale, le Kilmaluag Bay B&B au nord de la péninsule de Trotternish, où nous sommes invités par Ria et Peter pour tester leur bed and breakfast d’exception. Oui, ce soir nous ne camperons pas (Hourra !). Un petit peu de répit dans un road trip en camping, ça fait toujours du bien au moral et au physique car la fatigue commence à se faire légèrement ressentir. On a qu’une seule envie : s’affaler sur un bon gros lit bien moelleux, prendre une douche bien chaude et finir la soirée au pub avec une bière et un gros burger.
La route est longue pour rejoindre notre B&B, il faut dire qu’il est paumé au milieu de rien au nord de l’Île de Skye.

Nous patientons comme on peut sur la belle route qui passe non loin d’Old Man of Storr. On aperçoit même ses célèbres pics, mais patience, on le gravira après-demain ! En tout cas le parking pour le départ de la randonnée est plein à craquer de bus et de voitures. Ça nous refroidit un peu. Ça vaut vraiment le coup ?

Il faut faire attention aux distances sur l’île, ce n’est pas parce que c’est une île que les trajets seront courts. Pour vous donnez une idée : au passage du pont de l’Île de Skye, il faut compter environ 50 minutes pour rejoindre Portree la grande ville de l’île, puis encore 40 minutes pour rejoindre le nord de l’île où se trouve notre B&B. En période touristique, la circulation a tendance à être dense, entre le pont qui relie au continent et Portree — et même parfois jusqu’à Old Man Of Storr.

Depuis l'A855, on peut apercevoir The Storr (quand le ciel est bien dégagé)
La vue depuis la chambre du Kilmaluag Bay B&B

Vers 17 h 30, nous arrivons (enfin) dans notre charmant B&B au bord de mer. C’est tout à fait le genre d’endroit où l’on a rêvé de séjourner au moins une fois dans notre vie. On est tombé complètement sous le charme de la vue sur mer depuis la chambre. Depuis l’énorme fenêtre du salon, on a vue directe sur le jardin, les moutons et la mer… Comment ne pas rester des heures devant un tel spectacle..

Les propriétaires nous font le tour de leur maison décorée avec goût. Ils nous conseillent également d’aller dîner le soir à The Ferry Inn, un joli restaurant/pub décoré avec goût. Il se trouve à Uig à une trentaine de minutes en voiture de notre maison pour la nuit. Imaginez, c’est le restaurant le plus proche de notre B&B (quand on vous dit qu’il faut faire attention aux distances ;))
Encore une belle adresse et découverte ! On a pris de la bière, des frites et des burgers, et c’était cool et chaleureux !

PS : Quatrième jour en Écosse et toujours pas de midges !

Kilmaluag Bay B&B

Là où il faut absolument venir dormir à Skye !

On le dit souvent : il ne faut pas négliger le choix des logements dans un voyage. C’est primordial pour passer un beau voyage et revenir avec des souvenirs pleins les yeux. Et pas de doute, ca sera bien le cas ici au Kilmaluag Bay B&B à quelques mètres de la mer. La preuve : il faut si prendre quasiment un an à l’avance pour réserver LA chambre.

Alors pour vous faire un petit topo, le B&B est tenu par un couple d’Hollandais, Ria et Peter, tombé amoureux de l’Écosse. Ils ont repris les bases d’une ruine pour construire leur maison où l’étage est réservé aux voyageurs qu’ils accueillent. Il n’y a qu’une seule chambre, il faut donc bien réserver à l’avance.

On peut le dire : c’est l’un des endroits les plus fabuleux qu’on ait eu la chance de découvrir ! Un bon mix entre le charme et l’authenticité d’une chambre privée chez l’habitant trouvée sur Airbnb, et le confort d’un hôtel 4 étoiles. Surtout n’hésitez pas à leur demander des conseils pour visiter la région : on a adoré leurs recommandations sur les randonnées des environs. Et ça nous a sacrément aidé !

Le petit déjeuner est bien sûr très gourmand. Au choix : pancakes, porridge… Tout est fait maison et c’est un régal ! De quoi avoir de la force et du baume au cœur pour randonner toute la journée…

À côté de leur maison, Ria et Peter ont construit un cottage qui a l’air tout aussi cool que le B&B. Même s’il faut s’y prendre encore plus en avance pour la réservation : par exemple il est déjà réservé pour certaines dates deux ans à l’avance !

B&B : £52.50 par nuit par personne
Cottage : à partir £550 la semaine

Plus d’informations sur Kilmaluag Bay B&B and Cottage

Ria, Peter et leur chien 🐶

Kilmaluag Bay B&B
Le petit déjeuner gourmand avec vue 😀
Kilmaluag Bay B&B
Allez hop, on poste les cartes postales !

Mercredi 30 août – de Kilmaluag à Staffin

Nous passons une superbe nuit dans notre B&B, c’est tellement agréable de retrouver un oreiller et un lit bien douillet. Au lever, Ria nous prépare un petit déjeuner de rois : du porridge pour Thibault et des pancakes pour moi. Pleins de forces pour affronter les randonnées de la journée conseillées par Peter, dont le fameux Quiraing ! Vraiment le rêve ce B&B, on y serait bien restés quelques jours de plus… Mais il faut déjà partir, le cœur bien serré on l’avoue.

On file au plus vite au Quiraing pour réussir à avoir une place pour garer la voiture sur le parking, qui parait-il est vite plein. Beaucoup de personnes ne font pas la randonnée et viennent juste pour la vue. C’est bien dommage car la randonnée est vraiment sublime, peut-être l’une des plus belle de notre vie ! On a même cru retrouver un petit bout d’Islande par ici. Vous ne trouvez pas ?

The Quiraing

C’est notre randonnée préférée sur l’Île de Skye. La vue au sommet est incroyable : les montagnes, les lacs et la mer en toile de fond. On en prend pleins les yeux du début à la fin ! Par contre, attention à bien s’équiper car le temps change très vite là-haut. En quelques minutes, nous sommes passés de la pluie au grand soleil ;)
Les paysages sont semblables à la randonnée qui mène à The Old Man of Storr, mais en plus impressionnant, donc si vous pensez avoir la condition physique, il faut vraiment la faire ! Pour infos, nous ne sommes pas de grands randonneurs et nous avons réussi sans grande difficulté.

Durée : 3 à 5 heures
Départ : Au sommet de la route entre Staffin et Uig
Caractéristiques : 7,5 km, dénivelé 340 m
Difficulté : Difficile
En savoir plus sur cette randonnée

La route pour rejoindre le point de départ de la randonnée au Quiraing, sur l'Île de Skye

Ensuite, on s’arrête au bord de la chute de Kilt Rock ! C’est super touristique : il y a pleins de cars qui stationnent. C’est joli, mais sincèrement sans grand intérêt. On file vite boire un café et manger une part de gâteau à la Single Track Art Gallery & Espresso Bar.
Puis on repart pour la dernière rando de la journée, Rubha Hunish, pour atteindre le point le plus septentrional de l’île.
Les hôtes de notre B&B nous ont recommandé le bivouac au bout de ce trek, qui mène sur le bord de mer à une petite cabine pour s’abriter et que de nombreux randonneurs prennent pour refuge le soir. On hésite longuement… Et on choisit la voix de la raison : mieux vaut dormir au camping de Staffin. À vrai dire, on a eu un peu la flemme de se transporter tout le matos, mais il faut absolument qu’on tente le bivouac lors d’un prochain voyage…!

Rubha Hunish

Une jolie randonnée loin des touristes qui mène au bord de mer et des falaises de Skye. Ce n’est pas la randonnée la plus spectaculaire de l’île, mais si vous voulez explorer la côte escarpée, c’est une bonne alternative à Neist Point. Et, il y a même un passage pour descendre sur la plage au pied de la falaise (qu’on n’a pas trouvé ^^).
Pour cette randonnée (comme la plupart en Écosse), équipez-vous de bonnes chaussures montantes car le trek est très boueux !

Durée :
3 à 5 heures (si on descend jusqu’à la mer), sinon 2 heures
Départ : Au parking juste avant la cabine téléphonique tout près de Kilmaluag
Caractéristiques : 7,5 km, dénivelé 340 m
Difficulté : Moyenne
En savoir plus sur cette randonnée

Kilt Rock
Single Track Art Gallery & Espresso Bar
Rubha Hunish

Le soir, nous dormons au camping de Staffin, tenus par de bons vieux Écossais. Héhé on découvre les joies de l’accent écossais qui n’est pas des plus évidents à déchiffrer. D’ailleurs, ici ils ne prennent pas la carte bancaire. Il faut du coup aller retirer des sous le lendemain puisque le premier distributeur est à 6 min en voiture dans une supérette qui n’est bien évidemment pas ouverte 24/24h. C’est l’Écosse désertique comme on l’aime.

Et vous savez quoi ? C'est ici qu'on découvre enfin les fameux midges !
Le refuge de Rubha Hunish

C’est vrai que c’est particulièrement agaçant d’avoir des dizaines de « moucherons » qui tourne autour de notre tête, surtout que ceux-là piquent méchamment ! On comprend mieux pourquoi ils sont tant détestés et redoutés…

Heureusement, il y a une petite salle dans le camping qui fait office de cuisine. On mange au chaud, puis on file en courant directement se coucher pour éviter au maximum les nuages de midges.

Jeudi 31 août – de Staffin à Torvaig

Au petit matin, nous nous réveillons entourés de midges. Il se sont mis entre la moustiquaire et la couche imperméable de notre tente. Bref, nous sommes définitivement cernés ! Protégés par les mailles de la moustiquaire de la Quickhiker, on les observe depuis notre lit. Ces moustiques des highlands sont vraiment minuscules et ressemblent fortement à des moucherons. Ils sortent le plus souvent le matin et le soir juste avant le lever et le coucher du soleil. On apprendra plus tard qu’ils n’aiment pas le soleil, le vent, le froid et la pluie. Vous avez donc de grande chance d’en croiser l’été lorsqu’il fait gris et humide (la plupart du temps quoi) !

On plie donc rapidement la tente et on se prépare pour notre nouvelle journée à Skye.

On avait oublié de le préciser… Le réseau mobile à Skye est vraiment catastrophique, genre « réseau indisponible » 80% du temps. Il est donc impossible d’accéder aux liens qu’on avait mis de côté pour avoir les précisions sur les différentes randonnées repérées en amont sur le site de Walkhighlangs. #Débutants
Par chance, on se souvient du point de départ de Rubha nam Brathairean qui mène sur le bord de mer. La balade est jolie et surtout loin des midges, car qui dit bord de mer, dit vent (et les midges détestent ça).

Rubha nam Brathairean

Une autre randonnée, peu fréquentée, qui mène sur le bord des falaises de la péninsule de Trotternish. D’ailleurs, la fin de la randonnée ressemble énormément à la côte escarpée du célèbre Neist Point, mais sans le phare.

Durée : 1 à 2 heures
Départ : Au bord de la route A855 à Culnacnoc
Caractéristiques : 3,5 km, dénivelé 238 m
Difficulté : Moyenne
En savoir plus sur cette randonnée

Rubha nam Brathairean

Puis, on s’aventure enfin sur le trail du Old Mann of Storr, très réputé et vraiment impossible de rater le point de départ vu le nombre de voitures garées sur le bord de route. À notre arrivée, il pleut des cordes. On patiente de longues minutes dans la voiture avec l’espoir que la météo change mais celle-ci persiste… Pas le choix, on se lance sur la célèbre randonnée sous la pluie et sous un brouillard intense, qui semblent avoir fait fuir les touristes : le site est complètement désertique. À notre arrivée au sommet, il est difficile de distinguer le monolithe à travers le brouillard, mais quelle ambiance apocalyptique ! On adore !

The Old Man of Storr

La randonnée la plus célèbre de Skye (et sûrement d’Écosse aussi) ! L’ascension est assez sportive mais accessible pour tous : du moins jusqu’au célèbre monolithe où le chemin est bien banalisé et aménagé. Il faut néanmoins bien s’équiper surtout au niveau des pieds, car les derniers mètres sont très boueux. Là-haut, les paysages ressemblent énormément au Quiraing et nous rappellent aussi énormément l’Islande. Si vous venez passer quelques jours à Skye, c’est LA randonnée que vous devez faire avec celle au Quiraing.

Durée : 1,5 à 2 heures
Départ : Au bord de la route A855 au dessus de Portree
Caractéristiques : 4,5 km, dénivelé 288 m
Difficulté : Moyenne
En savoir plus sur cette randonnée

Old Mann of Storr

En fin d’après-midi, nous filons au camping de Torvaig, situé juste avant Portree, la grande ville de Skye. Eux aussi ne prennent pas la CB, alors que le camping est très fréquenté en période touristique. L’été, il faut arriver le plus tôt possible pour éviter d’être refouler et surtout pouvoir choisir LE bon emplacement puisque le terrain est légèrement en pente.
On retrouve le réseau téléphonique (et donc internet) depuis notre tente, on passe la soirée à planifier la fin de notre voyage pour ne plus être dépendants d’internet. Comme dit plus haut, le réseau téléphonique en Écosse n’est vraiment pas top à Skye.

Dans les rues de Portree
Portree

Vendredi 1er septembre – de Torvaig à Dunvegan

Ce matin, le soleil est de sortie ! Pour dire, on a presque chaud dans la tente. Aujourd’hui, c’est une journée à la cool : on compte prendre notre temps pour visiter Portree. La ville touristique est tout petite et en quelques minutes on fait le tour. On se rend compte qu’on ne pourra pas passer des heures ici et on reprend donc la route vers la partie Ouest de l’Île de Skye. Après 40 minutes de voiture, on arrive à notre camping pour la nuit au bord d’un Loch. On s’installe puis on geeke un peu car il y a du wi-fi !!!

En fin d’après-midi, nous partons découvrir Coral Beach, la plage de sable de l’île de Skye. On a de la chance, il fait super beau ! Et il y a même deux ou trois courageux qui se baignent dans la mer.

Coral Beach

Quand on pense à l’Écosse, il est difficile de croire que l’on trouve ici des plages de sable blanc à l’eau turquoise. Mais c’est aussi ça l’Écosse… L’île de Skye est définitivement riche en paysages variés ! Et elle nous le montre une nouvelle fois avec Coral Beach.

Durée : 1 à 2 heures
Départ : Sur la route qui mène à Claigan
Caractéristiques : 4 km, dénivelé 90 m
Difficulté : Facile
En savoir plus sur cette randonnée

Coral Beach

On enchaine avec le Neist Point à 40 min de Coral Beach en voiture. La route pour y aller est sublime, à notre goût, peut-être l’une des plus belles de l’Île. Nous arrivons à la bonne heure, il y a de la place sur le parking qui semble être archi plein en journée.
Et niveau timing, on est pile poil juste avant la Golden Hour, soit la meilleure heure pour prendre des photos.

Neist Point

C’est l’un des points les plus célèbres de l’Île de Skye. On s’en rend compte en voyant les premières voitures garées avant même le début du parking. La balade, le long des falaises est plutôt courte et sportive : dans un premier temps on descend jusqu’au phare puis il faut bien sûr tout remonter. Non-loin du parking, certains aventureux tentent même le camping sauvage le long des falaises, sans doute un des meilleurs endroits pour camper sur l’île.

Durée : 1 à 2 heures
Départ : Au bout de la route pour Neist Point
Caractéristiques : 3 km, dénivelé 142 m
Difficulté : Facile
En savoir plus sur cette randonnée

Neist Point… avec le mouton en train de faire pipi 😂

Samedi 2 septembre – de Kinloch à Talisker Bay

Est-il possible de passer deux jours consécutifs sans pluie en Écosse ? Et bien la preuve aujourd’hui : grand soleil et le thermomètre de la voiture affiche 19 degrés !

C’est notre dernier jour sur l’île de Skye avant de partir vers de nouveaux horizons. On profite de nos derniers instants ici pour faire un crochet par la Plage de Talisker, non-loin de la distillerie de whisky de l’Île de Skye du même nom.

Talisker Bay
Talisker Bay

***

À savoir sur l’Île de Skye

  • Skye est relié au continent par un pont, mais il est aussi possible d’emprunter le ferry qui relie le continent de Mallaig à Armadale au sud de l’île. Vérifiez bien que vous pouvez emprunter les ferries avec votre voiture de location !
  • Contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est à Skye que nous avons trouvé l’essence la moins chère de notre séjour. Chez Gulf à quelques minutes du pont en l’occurrence.
  • Même si l’île de Skye est très touristique, le réseau téléphonique est catastrophique.
  • Lors de la saison touristique, les logements sont souvent complets des mois à l’avance. Parfois, il faut réserver 1 an à l’avance pour certains cottages « prestigieux ».
  • Avec les highlands, c’est ici que prolifèrent le plus ces petites saloperies de midges.

***

Les logements sympas à Skye

Nous avons testé une seule adresse B&B sur l’île et nous avons fait tout le reste en camping. Mais, on a tout de même repéré quelques logements bon marché, qui pourraient vous plaire, si vous partez en hors-saison.

Si vous n’êtes pas encore inscrits Airbnb (c’est encore possible ?), en vous parrainant, nous pouvons vous faire gagner 25 € sur votre prochain voyage (et du coup 15 € pour nous aussi !). Il suffit juste de cliquer sur ce lien.

On est presque sûrs, on reviendra ici en Écosse et on en profitera pour voir les Fairy Pools qu’on n’a pas eu le temps d’arpenter cette fois-ci par manque de temps… Et surtout parce qu’on nous a dit que c’était bourré de midges l’été !

On se retrouve dans un prochain article pour vous parler de nos derniers jours dans les Highlands. N’hésitez pas à nous poser vos questions sur Skye dans les commentaires ou à nous raconter vos anecdotes sur l’île.