On avait envie de tester une nouvelle façon de raconter nos voyages, jour par jour avec plus de ressentis personnels et surtout plus d’anecdotes. C’est ainsi que tous les soirs dans la tente lors de ce voyage en Écosse fin août 2017, on s’est mis à rédiger quelques lignes sur notre journée, un peu à la façon d’un journal intime (et c’est pas mal pour s’occuper le soir dans la tente). Bien sûr, on n’en oublie pas les bons conseils pratiques pour chaque étape, les adresses de camping, les randonnées à faire…

Vous l’aurez compris, on commence aujourd’hui à publier nos notes sur la première partie de ce voyage entre les Trossachs, Glencoe et Fort William.

Vous pouvez louer une voiture pour moins de 130 € les 7 jours de location en Écosse ! On vous conseille de comparer les prix selon vos dates sur OUI.Sncf

De Glasgow à Glenfinnan en passant par Glencoe : 125 miles le long de l'A82 sur 3 jours

Samedi 26 août – De Glasgow à Tyndrum en passant par le Loch Lomond

Après nos deux jours à Glasgow sous la pluie, nous prenons le bus en direction de l’aéroport avec cette fois-ci un grand soleil de plomb. Pourquoi l’aéroport ? Parce qu’on vient y récupérer notre voiture de location à 15h, chez Green Motion (qu’on vous conseille d’éviter). On arrive terriblement en avance (30 min !), mais il y a déjà un monde fou… Mince, nous qui pensions gratter quelques minutes de location, c’est pour le coup raté.
On patiente comme on peut et par chance nous tombons sur un couple de Français fortement sympathique qui eux s’apprêtent à prendre l’avion pour retourner en France. Ils nous laissent gentiment leur bouteille de gaz à moitié pleine et un pack d’eau (encore merci à eux s’ils nous lisent !). On parle avec eux de tout plein de choses, de leur ressenti — très bon — sur leur voyage ici, et aussi des midges qui ont quelque peu « gachés » leur voyage. Nous qui appréhendions ces petits moustiques des highlands, on n’est pas du tout rassurés sur ce coup là ! Heureusement, on s’est bien équipés pour ce séjour : des filets pour la tête et un spray « répulsifs » (paraît-il utilisé par l’armée !). Ils ne devraient vraiment pas nous enquiquiner ces saloperies de midges avec tout ça !

Aux alentours de 15h, notre tour vient enfin. On récupère notre superbe Zafira (😅) et notre road trip en Écosse peut enfin commencer. À nous les routes écossaises !

À la base, nous avions réservé une voiture dite « économique », type Polo/Fiat 500. J’avoue, on se demandait vraiment comment nous allions faire avec tous notre matos de camping… Ou, au final on fera le voyage dans un monospace. La chance !

Avant de partir pour notre première étape à Tyndrum, on en profite pour acheter quelques provisions chez Sainbury’s (une grande chaîne de supermarché comme Carrefour) et on passe chez Décathlon pour récupérer une bouteille de gaz. Évidemment, le rayon est vide… Tant pis, on va tenter de tenir les 15 jours uniquement avec celle qu’on a récupéré par le couple de Français à l’agence de location. Challenge accepted!

Camping Pine Trees Leisure à Tyndrum

Au fil des miles, les paysages écossais se dévoilent à nous, sous le beau soleil de la route A82. C’est tellement beau le Loch Lomond qu’on en oublie même de faire des photos…

On est pressés par le temps, on aimerait rejoindre notre premier camping, Pine Trees Leisure à Tyndrum, le plus tôt pour pouvoir s’installer tranquillement et manger notre premier repas, pâtes pesto, préparé avec soin par le grand Chef Thibault.

PS : Premier jour en Écosse et toujours pas de midges !

Dimanche 27 août – de Tyndrum à Invercoe

Après une première nuit difficile ponctué d’hurlements bestiaux de nos voisins tout au long de la nuit #LesBronzésFontduSki (est-il possible de bien dormir en camping ?), nous prenons la route vers Glencoe à quelques miles de là.
Un road trip en Écosse (comme dans bien d’autres pays), c’est aussi savoir s’aventurer au hasard sur des petites routes qui mènent nulle part pour trouver de petites merveilles ! Bon cette fois-ci, la route en question, on l’avait repéré lors de la préparation de notre itinéraire : une belle route à une voie d’un vingtaine de miles et sans issue, qui se termine au bord du Loch Ative. Un James Bond et un épisode d’Harry Potter y ont même été tournés ! La finalité ne vaut pas les kilomètres parcourus, mais le début de la route est juste incroyable dans la pleine à perte de vue. Une telle sensation de grandeur et de liberté. Bon par contre il n’est peut-être pas nécessaire de rouler jusqu’au bout, à vous de voir si vous avez le temps.
Si vous aimez le camping sauvage c’est sans doute le spot idéal au vu du nombre de tentes que nous avons pu croiser. On le saura pour une prochaine fois.

Nous arrivons en début d’après-midi à notre camping à Invercoe. À part la belle vue sur le Loch, le camping n’a pas grand chose de charmant (beaucoup trop de camping-car à notre goût). Mais les douches sont très chaudes et il y a un même abris pour cuisiner. La grande classe !

On finit notre journée par deux randonnées : le Lochan Trail, une jolie boucle très facile d’une heure autour d’un lac (elle est même accessible aux handicapés !). C’est d’ailleurs plus une promenade qu’une randonnée à proprement parlé.
Puis, on se lance vers 15h30 sur le Pap of Glencoe, une randonnée beaucoup plus difficile et longue. Le sentier est assez pentu et ce jour là, ça glissait vraiment beaucoup. Mais vu le temps qu’il a l’air de faire ici tout à long de l’année, on doute que les conditions soient meilleurs à d’autres moments ! On abandonnera avant la fin… l’heure tardive et la météo qui semble se dégrader nous ont bien refroidi.

PS : Deuxième jour en Écosse et toujours pas de midges !

Lochan Trail

Belle balade balisée à Glencoe autour d’un lac à la portée de tous car c’est ultra plat.
Les paysages nous rappellent ceux de notre voyage l’an dernier au Québec. Si vous passez dans les environs de Glencoe et que vous ne voulez pas vous y attardez trop longtemps, c’est vraiment une balade idéale pour découvrir tranquillement la région
Durée : 1h
Départ : Au bout de la route entre Glencoe et Lochan
Caractéristiques : belle boucle de 2,5 km sans dénivelé
Difficulté : très facile
En savoir plus sur cette randonnée

Pap of Glencoe

Peut-être la randonnée la plus célèbre de la région de Glencoe ! Même si elle est beaucoup empruntée, ce n’est pas une randonnée officielle : aucune indication sur la route et seulement un petit panneau écrit à la main pour indiquer le début du trail. Du coup, le point de départ peut être difficile à trouver. Si vous voyez quelques voitures garées au bord de la route, c’est que la randonnée commence ici.
Il est conseillé de ne pas s’y aventurer s’il pleut (ce qui est — vous l’avez compris — très fréquent en Écosse, surtout dans cette région). La randonnée longe un petit ruisseau qui descend de la colline, et on a souvent les pieds dedans #ChaussuresToutesMouillées. En cas de pluie, le niveau d’eau et le courant du ruisseau doivent être sûrement plus important, et surtout, il doit vraiment y avoir de la boue partout.

Durée : 3,5 à 5 heures aller-retour
Départ : Au bord de la route Gleann Comhann
Caractéristiques : 7 km dont 3,5 km de grimpe, dénivelé 716 m
Difficulté : Difficile
En savoir plus sur cette randonnée

Sur la randonnée Pap of Glencoe
Lochan Trail

Lundi 28 août – de Invercoe à Fort William

Après une nuit mouvementée entre vent et pluie, le mauvais temps semble vouloir persister. (Mais pour une fois nous avons presque bien dormi). On hésite sur notre programme pour la journée. Est-ce qu’on tente tout de même les randonnées prévues ? Et bien OUI !
On enfile notre super pantalon imperméable méga sexy, et rien ne pourra nous arrêter (mis à part la police du style).

Au moment de commencer la première randonnée, la pluie cesse. Et il y a même quelques rayons de soleil qui forment un arc-en-ciel au niveau de la cascade de Grey Mare’s Tail à quelques mètres du départ.
On tente de grimper plus haut. Puis nous abandonnons encore : le chemin est beaucoup trop boueux ! Va-t-on réussir à finir une randonnée en Écosse ? Vous le saurez au prochain au prochain paragraphe… Suspense !

Grey Mare's Tail

On se dirige ensuite vers Fort William pour faire quelques courses dans un Tesco (une autre grande chaîne de supermarché), pour enchaîner sur l’autre randonnée du jour, au pied du Glen Nevis (le mont le plus haut d’Écosse !) La randonnée est très fréquentée, mais le jeu en vaut la chandelle. Et hop enfin on réussit à terminer une randonnée !

Pour finir la journée, nous plantons notre tente au Lochy Holiday Park, un camping avec une énorme pelouse en bon état pour planter les piquets.

PS : Troisième jour en Écosse et toujours pas de midges !

The Grey Mare’s Tail and Mamore Lodge, Kinlochleven

Une autre randonnée aux alentours de Glencoe. La cascade au tout début du trail est vraiment facile d’accès. Puis les kilomètres suivants ne sont pas banalisées : il faut suivre les traces de chaussures laissées dans la boue par d’autres randonneurs.

Durée : 1,5 à 2,5 heures aller-retour
Départ : Kinlochleven
Caractéristiques : 3,5 km aller-retour, dénivelé 185 m
Difficulté : Moyenne
En savoir plus sur cette randonnée

Steall Falls and the Nevis Gorge

La randonnée est bien banalisée et beaucoup de touristes l’empruntent. Certains sont plus ou moins équipés : on a vu des mecs en chaussures de ville (genre chaussure en daim !), alors que bon, le terrain est assez glissant et boueux !
Ça a été l’une de nos randonnées préférées en Écosse, on adore ce côté minéral avec la roche, les montagnes et la cascade en arrière-plan.

Durée : 1,5 à 2 heures aller-retour
Départ : Au bout de la route de Glen Nevis
Caractéristiques : 3,5 km aller-retour, dénivelé 220 m
Difficulté : Moyenne
En savoir plus sur cette randonnée

Steall Falls and the Nevis Gorge
Steall Falls
Risotto aux trois fromages. Un délice (ou pas).

Mardi 29 août – de Fort William à Glenfinnan

La nuit a été fraîche. Il est difficile de trouver le courage pour se lever : la météo n’est toujours pas bonne. Pas le choix, nous prenons rapidement notre petit déjeuner dans la voiture pour tenter un minimum de se réchauffer. Il est impératif que nous soyons au viaduc de Glenfinnan pour 10h45 pour voir un train qui passe sur un viaduc et qui dégage de la fumée… Mais oui, le fameux train à vapeur « The Jacobite », alias Poudlard Express dans Harry Potter. C’est ici qu’a été tourné la scène du début de la Chambre des Secrets quand Harry et ses copains se rendent à Poudlard !
Nous ne sommes pas les seuls à attendre le train, on est entourés d’un paquet de touristes qui cherchent eux aussi le meilleur point de vue pour prendre LA photo.
10h49, le voilà enfin !! Il n’hésite pas à lâcher à fond les ballons la fumée blanche. C’est magique, on se croirait presque dans le film ! (Même pour Thibault qui n’est pas trop fan d’Harry Potter).

Glenfinnan Viaduct trail

Deux solutions pour se rendre au point de vue sur le célèbre viaduc. Soit on part du parking visiteur (payant) au pied du viaduc avant de monter sur la colline. Soit on part du Glenfinnan Station Museum entre le Sleeping Car et le Dining Car (la solution que nous avons choisi), le parking est gratuit et on a de beaux points de vue sur la vallée de Glenfinnan. Les couleurs de celle-ci étaient juste fabuleuses à notre passage !

Durée : 30 à 40 min
Départ : Glenfinnan Station Museum
Difficulté : Facile

Le viaduc de Glenfinnan

Cette fin de journée, on la passe sur l’Île de Skye ! Mais ça, on vous en parle dans notre prochain article. N’hésitez pas à nous laisser un message et on espère que ce nouveau style d’article vous plaira.