L’Ouest américain se prête vraiment bien au road trip. On associe d’ailleurs toujours très souvent « road trip » et « États-Unis », tant ce mode de voyage est adapté ici. On comprend pourquoi : tout est fait pour la bagnole aux States !

La preuve avec les motels (nés de la contraction « motor car » et « hotel »), qui rendent simples les voyages itinérants. Ils sont tous situés aux bords des grands axes routiers. Ce sont des logements très basiques, sans grand charme, souvent très vieux, pas forcément hyper propre. On y vient pour une nuit, mais sûrement pas pour y rester toute une semaine !

Les routes sont souvent très belles et traversent de grands espaces. L’inconvénient, c’est qu’il faut passer beaucoup d’heures dans la voiture, tant les distances sont énormes. Mais on ne vient pas par ici tous les quatre matins, alors il faut en profiter au maximum. Il serait vraiment trop dommage de se limiter à une seule région, quand on voit la richesse des paysages de l’Arizona, de l’Utah et de la Californie

On vous propose aujourd’hui une sélection des plus belles routes traversées lors de ce magnifique road trip dans l’Ouest Américain. Celle-ci est entièrement subjective… d’autres routes pourraient sans doute y être ajoutées ! N’hésitez pas d’ailleurs à partager vos découvertes en commentaire ;)

Scenic Byway 12, Utah
Scenic Byway 12, Utah
Scenic Byway 12, Utah

1. Scenic Byway 12, Utah

On ne la présente plus ! La Scenic Byway 12 est considérée comme l’une des plus belles routes des États-Unis. On l’emprunte depuis Torrey, aux alentours de Capitol Reef jusqu’à Red Canyon pour 124 miles de pur bonheur. La route se distingue en trois parties :

  • La première monte en altitude jusqu’à 3000 m d’altitude dans un décor alpin.
  • La seconde (notre préférée), plus emblématique, redescend sur une crête étroite dans un environnement désertique valloné de roches orangées typiques de l’Utah.
  • La troisième partie longe à travers les sapins les cheminées oranges de Bryce Canyon.

L'itinéraire
reliant l’US-89 (Sud de Panguitch) à l’UT-24 à Torrey

Temps de parcours
De 2 à 4 heures (ça dépend si on s’arrête toutes les 5 minutes pour prendre une photo😅)

Voir l'itinéraire sur Google Maps

Head of the Rocks Overlook

Le relief et la végétation changent énormément et très rapidement en quelques miles.

La Scenic Byway 12, un incontournable de l’Ouest américain. Sur la route, on trouve des points de vue à ne pas rater, le plus célèbre étant Head of the Rocks Overlook, avec ses nombreux virages et deux tunnels creusés dans la roche orangée. Il faut compter 4 heures pour parcourir l’itinéraire en entier avec quelques pauses photos car on en prend pleins les yeux !

Conseil : Il n’y a pas de sens particulier pour emprunter la route. Nous l’avons fait du nord au sud puisque nous arrivions de Capitol Reef. Mais il est tout a fait possible de le faire dans le sens inverse.

Head of the Rocks Overlook,
Scenic Byway 12, Utah
Scenic Byway 12, Utah
Scenic Byway 12, Utah
Scenic Byway 12, Utah
Scenic Byway 12, Utah
Scenic Byway 12, Utah
Scenic Byway 12, Utah
Scenic Byway 12, Utah

2. Petrified Forest National Park, Arizona

Ce parc national assez peu connu et visité, nous a absolument fasciné avec sa géologie vraiment spectaculaire. On aime ici la roche des montagnes qui tend sur différentes teintes de rouges. Et c’est encore plus incroyable de pouvoir conduire au milieu d’un tel environnement.

La partie Nord est la moins impressionnante, mais c’est en descendant dans la partie Sud que la route commence à devenir réellement intéressante. Le tronçon le plus spectaculaire est très court, environ 5 miles.

L'itinéraire
de Newspaper Rock à Blue Mesa

Temps de parcours
20 min

Formalités
S'acquitter des droits d'entrée du parc

Voir l'itinéraire sur Google Maps

Petrified Forest National Park, Arizona
Petrified Forest National Park, Arizona

Le tronçon en question débute juste après la bifurcation pour Newspaper Rock (en arrivant par l’entrée Nord du parc), et se termine après le croisement pour Blue Mesa. On peut prolonger le plaisir en se rendant à la marche de Blue Mesa et en s’arrêtant aux points de vue qui surplombe les montagnes colorées. Superbe !
Le reste de la route à l’intérieur du parc est moins impressionnant car plus monotone et désertique, mais ça reste dans l’ensemble une belle route américaine comme on les aime : bien droite et en plein désert.

C’est clairement pour ce genre de route qu’on rêvait de partir dans l’Ouest américain, on n’a pas été déçus !

Conseil : Vérifiez bien les horaires de fermeture du parc car celui-ci fermait à partir de 17h lors de notre venue. Il est quand même possible d’y rester plus tard en demandant un permis spécial.

Petrified Forest National Park, Arizona
Petrified Forest National Park, Arizona

3. White Domes Roads, Nevada

Une autre belle route en plein cœur d’un parc américain à la géologie folle (encore une fois) : la Scenic Drive de Valley of Fire State Park ! L’épatante route de 5,5 miles se trouve au cœur du parc juste après le Visitor Center en direction des White Domes. On l’aime beaucoup parce qu’elle longe de très belles formations rocheuses resserrées, typiques du parc.

L'itinéraire
Du Visitor Center au parking des White Domes

Temps de parcours
15 minutes

Formalités
S'acquitter des droits d'entrée du parc 10$

Voir l'itinéraire sur Google Maps

Valley of Fire, Nevada

Il faut venir rouler ici le matin très tôt ou quelques minutes avant le coucher du soleil pour profiter de la bonne lumière qui illumine les roches (et éviter les touristes et les grandes chaleurs). Vous aurez peut-être la chance par la même occasion d’y observer les nuances roses dans le ciel qui viennent accompagner les roches rouges à la nuit tombée. Absolument magique !

Attention, en plein été il fait généralement plus de 40 degrés dans le parc, mieux vaut avoir une voiture climatisée, ou venir très tôt dans la journée.

Valley of Fire, Nevada
Valley of Fire, Nevada
Valley of Fire, Nevada
Valley of Fire, Nevada
Valley of Fire, Nevada
Valley of Fire, Nevada
Valley of Fire, Nevada
Valley of Fire, Nevada

4. Globe to Show Low, Arizona

Un bel itinéraire comme on les aime, avec des kilomètres et des kilomètres de paysages variés (134 km pour être précis), entre canyon et forêts de sapins.

Depuis Phœnix, on emprunte la route 60 qui mène à Globe. Le début du tronçon passe aux abords du Tonto National Forest (bonjour les cactus !) pour finir dans un paysage plus montagneux. Bien qu’on ne répertorie pas ce morceau de route dans notre top des plus belles routes de l’Ouest américain, l’itinéraire pour rejoindre Globe est déjà plutôt très sympa !

L'itinéraire
Sur la route 60 de Globe à Show Low

Temps de parcours
2 heures

Voir l'itinéraire sur Google Maps

Globe to Show Low, Arizona
Globe to Show Low, Arizona

Mais c’est la suite jusqu’à Show Low qui est vraiment remarquable. La route enchaine les lacets pour redescendre le col jusqu’à Salt River. Un bon avant-goût de ce qui nous attend au Grand Canyon ! La route est vertigineuse, on aperçoit à peine la rivière depuis la voiture. Il faut dire que la falaise mesure plus de 600 mètres.

Les derniers miles pour rejoindre Show Low se déroulent dans un tout autre environnement, au milieu de sapins et d’herbes jaunes ! On ne s’attendait vraiment pas à se retrouver face à ce genre de paysage en plein cœur de l’Arizona… Un peu une impression d’être dans le Montana (et ça nous donne sacrément envie d’aller là-bas du coup, haha !). Comme quoi l’Arizona est vraiment riche et varié !

Globe to Show Low, Arizona
Globe to Show Low, Arizona
Globe to Show Low, Arizona
Globe to Show Low, Arizona
Globe to Show Low, Arizona

5. Valley of the Gods, Utah

La route de la Valley of the Gods est souvent comparée à la Scenic Drive de Monument Valley, sauf que celle-ci n’est pas au cœur d’une réserve indienne, il n’existe donc aucun droit d’entrée à s’acquitter. Certains fans du lieux recommandent même de ne pas aller à Monument Valley pour se concentrer uniquement sur Valley of the Gods. On irait pas juste que là car Monument Valley reste un lieu mythique.

Mais c’est vrai que les deux se ressemblent, on retrouve vraiment l’ambiance des Three Sisters de Monument Valley traversée aussi par une piste, mais en beaucoup moins empruntée ! Sur 1h30 de piste, on a croisé seulement 5 voitures : une impression d’être seuls au monde en plein milieu du désert… à la limite du flippant !

L'itinéraire
- À l'est, le long de l'US163, entre Mexican Hat et Bluff
- À l'ouest, le long de l'UT261, entre Mexican Hat et Muley point

Temps de parcours
1h30

Voir l'itinéraire sur Google Maps

Valley of the Gods, Utah
Valley of the Gods, Utah
Valley of the Gods, Utah
Valley of the Gods, Utah
Valley of the Gods, Utah
Valley of the Gods, Utah

Si vous vous aventurez du côté de Valley of the Gods, on conseille de faire un mini-détour par la route 261 en gravier qui monte à Muley Point, en empruntant de bons gros lacets. Attention si vous détestez les routes de montagne, ça risque de sûrement vous faire serrer les fesses !

Conseil : pour emprunter la piste de Valley of the Gods, un véhicule de type SUV est préférable. Mais elle peut très bien se faire avec un autre type de véhicule, il faut juste faire attention au bas de caisse et aux conditions météo annoncées. Un temps orageux peut vite transformer la piste en un torrent de pluie, rendant la route impraticable.

Route 261, Utah
Route 261, Utah

6. Artist’s Drive, Californie

Une autre belle route au cœur d’un parc de l’Ouest américain qui nous a bien plu, c’est l’Artist’s Drive de Death Valley National Park. Un vrai plaisir de conduire sur cette route étroite à sens unique, ça change des routes ultra-larges qu’on trouve partout aux États-Unis. On aime particulièrement ses virages sinueux creusés dans la roche. C’est court et intense — environ 9 miles — et de fait, on aurait bien recommencer l’itinéraire pour être sûr de n’avoir louper aucun détail. Mais à la Death Valley, on est vigilants sur la consommation d’essence, d’autant plus que les stations sont rares ! Et sincèrement, personne n’aimerait se retrouver à sec dans un environnement aussi aride et désertique.

Le long de la route, il y a un arrêt à faire à l’Artist’s Palette, où l’on peut observer des roches oscillantes entre le vert, le bleu et le violet. C’est assez incroyable ce que la nature peut créer !

Temps de parcours
20-30 min

Formalités
S'acquitter des droits d'entrée du parc

Voir l'itinéraire sur Google Maps

Artist's Drive, Californie
Artist's Drive, Californie
Artist's Drive, Californie
Artist's Drive, Californie
Artist's Drive, Californie

> Repérer les routes panoramiques

Au fil des voyages, notre passion pour les belles routes ne fait que s’accroitre. Si on passe beaucoup de temps sur la route, autant qu’elle soit la plus jolie et la plus agréable à rouler !
On a donc pris l’habitude, avant même de partir, de repérer les routes panoramiques qui passent à proximité de nos itinéraires.

Pour trouver de jolies routes, il n’y a pas 36 solutions. On commence toujours par une recherche sur Google, « belles routes Ouest américain » en l’occurence ici, en français, puis en anglais. On finit toujours par tomber sur des pépites, avec des articles de blogs ou des forums de voyageurs. On s’en inspire grandement pour fixer notre propre itinéraire « panoramique ».

Pour ce road trip dans l’Ouest américain, on est tombé sur le site My Scenic Drive, qu’on avait déjà utilisé lors de notre passage sur la côte Est. Le site est une mine d’or qui répertorie toutes les Scenic Drives et plus… Un outil incontournable pour préparer son itinéraire États-Unis.

En parallèle, on achète le Guide du Routard qui indique bien souvent de beaux itinéraires à emprunter. On est rarement déçus par leurs conseils.

Et sinon petit tip : on regarde tout simplement la trajectoire des routes sur Google Maps. Dès qu’on observe que des virages en épingle s’enchainent, c’est que potentiellement la route peut être intéressante… En Europe c’est plus simple, car les cartes Michelin indiquent directement les routes panoramiques, pratique !

***

N’hésitez pas à nous indiquer vos routes préférées de l’Ouest américain pour venir compléter notre article ! À bientôt !