Avant notre passage en Suède, nous avons passé 3 jours à Copenhague, une première pour nous au Danemark. On a arpenté les rues de la ville sous un beau soleil à la découverte de l’architecture audacieuse de Copenhague.

___

PRATIQUE

Y aller À partir de 60 € aller-retour depuis Paris CDG. On trouve aussi des vols direct depuis Lyon et Nice.
Meilleure période De fin mai à fin octobre pour profiter du soleil nordique. Venir l’hiver, c’est accepter les journées courtes et froides.
Dormir Voir notre sélection d’hôtels/auberges cools à Copenhague. Sinon Airbnb est toujours une bonne idée.
Se déplacer La ville est petite. On ne conseille pas d’emprunter le métro mais plutôt de privilégier le vélo comme font les locaux. On en a loué en libre service chez Donkey Republic, mais il existe plein d’autres plateformes et de loueurs de vélos.
Monnaie La couronne danoise, 1 € = 7,50 DKK environ.
Budget Le niveau de vie à Copenhague est très élevé. Pendant la période touristique, comptez un minimum de 100 € / nuit à l’hôtel et 15 € pour chaque entrée dans les musées de la ville.

Nyhavn
Amager Strandpark

Copenhague Traditionnelle

Nyhavn

Ce petit port coloré, c’est la première image que nous avions de la ville. Et franchement, quoi de mieux pour se mettre dans l’ambiance ! Nyhavn illustre très souvent les couvertures des guides de voyage sur Copenhague. On comprend pourquoi car, même si c’est ultra touristique avec ses nombreux restaurants le long du quai, le lieu reste très joli, et encore plus sous le soleil.

Christianshavn

Ce quartier résidentiel de Copenhague, situé sur l’île centrale de la ville, nous rappelle vaguement Amsterdam avec ses quais, ses bateaux amarrés et l’architecture de ses maisons. Sauf qu’ici, elles sont colorées ! La partie plus au nord de Christianshavn est quant à elle beaucoup plus portuaire.

Au Sud-Est de Christianshavn, on trouve le quartier libre et autogéré de Copenhague, Christiania. Le quartier possède de nombreux bars et restaurants, ainsi que son propre cinéma et d’autres commodités. C’est comme une mini ville dans la ville. La vente et la consommation de cannabis et autres drogues douces sont ici tolérés, et ce, en plein dans la rue principale. Tout le monde trouve ça normal, et ça a l’air de plutôt bien se passer même !

En fait à Christiania, on a tout sauf l’impression d’être à Copenhague. L’architecture y est vraiment différente du reste de la ville, et la végétation luxuriante. On s’y est baladés très brièvement par curiosité, mais c’est clairement pas pour ça que l’on venait à Copenhague.

Tietgen Residence Hall
Design Museum Denmark
Nyhavn
Superkilen

Le jardin botanique de Copenhague

Contrairement à Christiania, le jardin botanique de Copenhague remarquable avec sa belle Palm House, est le genre de lieu qui nous donne encore plus envie de découvrir une nouvelle ville. Manque de pot, celui-ci était en rénovation partielle exactement pendant notre passage dans la ville. On a juste pu photographier l’extérieur de la Palm House, de quoi nous faire saliver et nous donner une bonne raison de retourner à Copenhague. Pour info, l’entrée est gratuite.

Design Museum Denmark

Copenhague ne manque pas de musée — de qualité, il faut le préciser. Il existe même un pass, Copenhagen Card, qui permet de combiner plusieurs visites dans différents musées ainsi que les transports dans la ville et ses alentours. Le prix du pass est assez élevé, 54 €/adulte pour 24h, mais finalement pas si excessif quand on regarde le prix des entrées sans pass. Cela-dit, on ne sait pas si ça vaut vraiment le coup de le prendre, d’autant plus que l’on peut facilement visiter la ville à pied…
Vu le prix des musées donc, nous nous sommes intéressés à celui qui nous donnait vraiment envie : le Design Museum Denmark. Le musée regroupe mobilier, affiche, objet… pour montrer l’évolution du design danois au fil des années, en mettant bien sûr l’accent sur les designers du pays. La scénographie est plutôt bien pensée, avec un coup de cœur pour la salle regroupant les plus belles chaises danoises dans une seule et même pièce fermée.
Si vous avez moins de 26 ans, profitez-en car le musée est gratuit pour vous. Sinon, comptez un peu plus de 15 € l’entrée, ce qui avouons-le est un peu cher…

La petite sirène

C’est le symbole de Copenhague. Mais d’ailleurs, on ne comprend pas trop l’engouement pour celle-ci. Même si la sirène est excentrée du reste des attractions de la ville, nombreux sont les touristes qui font le déplacement pour obtenir une photo de la Belle. À noter qu’on a eu la même réaction une fois devant elle que quand on s’était retrouvé face au Manneken-Pis à Bruxelles : « Mais c’est tout petit ! ». Franchement pas indispensable sincèrement.

Fondation Louisiana
Fondation Louisiana
8Tallet
La petite sirène

Copenhague Contemporaine

L’autre visage de Copenhague. Celui du modernisme, de la liberté dans l’architecture.

La bibliothèque royale

Cette bibliothèque représente à elle-même l’architecture de Copenhague, entre traditionnelle et moderne. D’un côté, la partie historique construite en 1906, s’est vu greffée en 1999 d’une nouvelle partie évidemment beaucoup plus contemporaine pour agrandir la bibliothèque. Le mariage de l’ancien au moderne fonctionne vraiment super bien. Si vous passez par là, n’oubliez pas de prendre l’ascenseur pour monter au dernier étage : la vue sur le hall de la bibliothèque et le canal est majestueuse !

Dans le même style, mais en un poil moins grandiose, on conseille de vous rendre à la Main Library de Copenhague, si comme nous, vous aimez flâner dans les bibliothèques.

Nyhavn

Superkilen

Ce parc avec ses lignes blanches illustre bien l’esprit graphique de la ville. En tant que designers, on est dingue du design danois, du mobilier au graphisme en passant par l’architecture. Ici le parc sait mêler le graphisme à l’architecture. Le résultat est complètement atypique. Même si on doit l’avouer, ce n’est pas l’endroit de la ville que nous avons trouvé le plus intéressant, car peut-être trop bétonné à notre goût pour un parc.

Islands Brygge

Un autre coin de Copenhague, où l’architecture des bâtiments le long des quais est plutôt audacieuse. C’est ici que certains Copenhaguais viennent se baigner ou faire bronzette l’été !

Amager Strandpark (Plage)

Les pays nordiques comme la Suède et le Danemark aiment bien aménagés des pontons de bois pour les baignades dans la mer. On a fait le détour pour venir ici parce que la structure en bois sur la plage Amager était quelque peu particulière ! Quel dépaysement de pouvoir passer de la ville à la mer en seulement quelques minutes à vélo.

Une balade architecturale dans le quartier Amager-Vest

Si vraiment vous aimez l’architecture, on vous conseille de venir visiter à vélo ce grand quartier au Sud de Copenhague. Cette partie de Copenhague nous excitait franchement avant de venir, et on a pas été déçu. Ici, c’est le total renouveau architectural avec des ensembles de bâtiments ultra modernes, assez excentriques et avant-gardistes, avec toujours le même principe : rendre le lieu hyper convivial pour ne pas le transformer en banlieue dortoir. On trouve donc toujours à proximité des immeubles résidentiels, des petits commerces, crèches, bars et restaurants.

Nos bâtiments préférés :

  • Le 8Tallet, tout au Sud. Un ensemble d’immeubles résidentiels assez dingue, en forme de 8 et conçu par l’agence BIG (qui est à l’origine d’un bon paquet de toute sorte de créations architecturales à Copenhague). Tout est pensé pour vivre en communauté, avec restaurant et crèche intégrée. Les appartements ont l’air absolument dingues avec leurs énormes baies vitrées, on est vraiment jaloux !
  • Le VM Mountain, en remontant vers le nord, récompensé au World Architecture Festival. Il s’agît d’un immeuble, tout en bois, où chacun des 80 résidents dispose d’un jardin/terrasse absolument luxuriant. Ça donne un petit côté jungle urbaine, magnifique !
  • La Tietgen Residence Hall, en remontant encore plus vers le centre de la ville, est en fait une résidence étudiante de forme circulaire, tout en bois encore une fois. Tout est pensé encore une fois pour mixer savamment la vie en communauté, tout en gardant son petit chez soit avec vue sur le jardin intérieur. On aurait adoré loger dans un aussi beau logement durant nos années étudiantes !
Christianshavn
Tietgen Residence Hall
La bibliothèque royale

Aux alentours de Copenhague

Fondation Louisiana

La fondation vaut le détour plus pour son architecture que pour ce qui est exposé à l’intérieur, puisqu’il n’y a, au final, pas grand chose. Le prix de l’entrée (environ 17€) est assez cher. On recommande seulement aux personnes qui sont sensibilisées à l’architecture et l’art, vu le prix et le détour qu’il faut faire. La fondation est accessible directement en train depuis le centre de Copenhague.

Fondation Louisana
Le jardin botanique de Copenhague
Fondation Louisana

Quelques adresses que nous avons bien aimé

  • L’auberge de jeunesse Steel House propose des petites chambres au design épuré et travaillé. Les parties communes sont chaleureuses avec une déco léchée. Le seul bémol, c’est le prix des chambres qui est un peu trop élevé à notre goût, mais c’est au final par rapport aux prix exorbitants pratiqués dans le reste de la ville.
  • Le restaurant Grød qui propose uniquement du porridge, mais sous plein de formes différentes. Si vous aimez le porridge, il faut absolument vous y rendre… avec le ventre vide :P Vous serez prévenus !
  • Pas très danois, mais nous avons bien aimé les pizzas de chez Mother. En plus, la pizzeria est située dans des anciens locaux d’usine, juste à côté de restaurants et bars du même genre. On aime bien ce genre de lieu même si c’est un poil trop tendance. Ça nous rappelle évidemment Hackney Wick à Londres.
Nyhavn

C’est tout pour Copenhague ! N’hésitez pas à venir enrichir notre article en nous laissant vos conseils et adresses en commentaires ;)