Après une petite pause en ce début d’année, nous voici de retour pour la suite du récit de notre roadtrip en Islande. Après avoir longé le Sud et ses paysages riches et variés, direction l’Est et ses fjords. À partir de Höfn, on longe la côte sur la route 1 sur une centaine de kilomètres, avant de bifurquer sur une route de montagne, la 939, absolument magnifique.

La route est parfaitement accessible par n’importe quelle voiture et vaut vraiment le coup avec ses paysages dignes de Game of Thrones (d’ailleurs on rappelle que nombre de lieux en Islande sont des lieux de tournage de la série !). Ce jour-là, la route traversait un énorme nuage qui nous a mis dans un fort brouillard où on ne voyait pas à plus de dix mètres. Merci au 4×4 devant qui nous a bien ouvert le passage !

Les kilomètres passent et on arrive rapidement à Egilsstaðir, la plus grande ville de l’Est de l’Islande qui compte un peu moins de 2250 habitants. Rien d’intéressant ici à part pour se ravitailler en courses et en essence.

On prend vite la direction Seyðisfjörður, sûrement la ville la plus imprononçable qu’on aura vu, mais l’un des plus beaux villages qu’on ait visité ! La route qui y mène est elle aussi magnifique avec un grand col à gravir, avant de redescendre sur le fjord.

Seyðisfjörður

On est vraiment tomber amoureux de ce petit village de pêcheur qui vit au rythme de l’arrivée du ferry en provenance des îles Féroé et du Danemark. Les maisons colorées y sont toutes plus instagrammables les unes des autres, et il y règne une véritable ambiance de village au bout du monde.

On a pu passer la soirée dans un bar-restaurant peuplé de touristes et de locaux, et boire une petite bière locale bien agréable.
Cette soirée était vraiment parfaite, jusqu’à ce qu’on rentre au camping et qu’on découvre que notre matelas était crevé. Il le restera jusqu’à la fin du voyage…

Après une bonne nuit passée dans le froid et le confort des cailloux dans le dos, on a donc pu reprendre le chemin pour la suite de nos aventures. Sous les conseils du Routard, on s’est donc dirigé sur la route 953 pour explorer les bas fonds des fjords de l’Est.

La route est magnifique, d’autant qu’on avait un grand soleil ce jour-là. Si vous aimez les moutons hippies, c’est ici qu’on en croise le plus, et ce, en plein milieux du chemin où ils adorent y faire bronzette. On a pu croiser quelques élevages de saumons et des chevaux trop mignons.

Après un dernier passage par Egilsstaðir, la « grande ville de l’Est », pour trouver de quoi réparer notre matelas (on a rien trouvé évidemment), prenons vite la direction du Nord de l’Islande et la région de Myvatn !

Les Fjords de l'Est