Lors de notre arrivée dans la capitale Islandaise, nous avons fait le choix de réserver un logement sur Airbnb pour pouvoir visiter la ville, une transition bien appréciée avant de camper.

Nous logions chez la designer française, Julie Gasiglia, expatriée en Islande. Elle a d’ailleurs designé la jolie lampe qu’on aperçoit sur les photos. Son appartement est au top, même si un peu excentré du centre de la ville. Le petit plus : un chat trop mimi à nourrir (on veut le même !).

Nous avons aussi eu l’occasion de tester le camping de Reykjavík lors de notre dernière étape de notre périple islandais. Très différent de tout ce qu’on a pu tester ailleurs en Islande, celui-ci ressemble davantage à une usine, avec beaucoup… beaucoup de gens, plutôt tous jeunes. Mais ça reste quand même, de loin, la solution la plus économique pour se loger dans la capitale.

La Harpa
La Harpa
La Harpa
L'appart Airbnb avec son petit chat :3
L'appart Airbnb
Vue panoramique depuis Hallgrimskirkja
Une des centaines petites maisons de couleurs

Pour être sincère avec vous, on doit dire que nous n’avons pas forcément eu un grand coup de cœur pour la ville. Certes, il y a tout de même de nombreuses petites maisons colorées, mais le reste de la ville n’a vraiment rien de charmant, avec une grande enfilade de bâtiments modernes et de quartiers résidentiels quelconques.

On a quand même adoré visiter La Harpa, la grande salle de concert de Reykjavík inaugurée en 2011. L’escalade (en ascenseur) de la grande cathédrale Hallgrimskirkja vaut elle également le coup pour admirer la ville et ses toits de couleurs (et prendre LA photo du parfait touriste).

Si vous avez le temps, on vous conseille également la piscine Laugardalslaug, située juste à côté du grand camping. C’est l’occasion de s’immerger dans les traditions islandaises et de tester la douche commune à poil obligatoire (oui, les Islandais n’ont absolument pas le même rapport au corps que nous – ça fait drôle au début, mais finalement ça passe tout seul !). Il y a plusieurs hot tub et un toboggan sympathique. Attention, ça ne vaut pas le Blue Lagoon, mais c’est juste 90% moins cher et surtout moins touristique.

Pour finir, on vous recommande de faire la tournée des nombreux bars de Reykjavík, tous plus éclectiques les uns des autres. On a eu un gros coup de cœur pour le bar du Kex Hostel, une des auberges les plus stylées du monde ! Et si vous ne voulez pas dépenser trop, certains bars font l’happy hour !

Le bar du Kex Hostel

Si vous avez des questions sur la ville, n’hésitez pas à nous les poser, on vous répondra avec grand plaisir !

Prochaine étape de notre roadtrip : la découverte du Cercle d’Or !